Qui est Mossadeck Bally, PDG du groupe Azalai Hôtel - AZALAI
  • admin
  • décembre 18, 2017
  • 0 Comments

Qui est Mossadeck Bally, PDG du groupe Azalai Hôtel

Qui est Mossadeck Bally, PDG du groupe Azalai Hôtel

Pour cette colonne consacrée au profil des chefs d’entreprises et aussi aux structures économiques, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir la biograpie de l’homme d’affaire malien Mossadeck Bally.

Né le 27 août 1961 à Niamey, au Niger, Mossadeck Bally y a commencé ses études avant de les poursuivre dans son pays d’origine, le Mali, puis en France où il passe un baccalauréat série B à Marseille et enfin aux Etats Unis où il a obtenu un Master en management/ finances à l’Université de San Francisco (Californie). M. Bally est riche de plus d’un quart de siècle d’expériences professionnelles et a bénéficié d’une solide éducation familiale, scolaire et universitaire. Il a aussi bénéficié d’un excellent apprentissage auprès du grand homme d’affaires qu’était son père, mais aussi d’un brin de chance, ingrédient nécessaire à toute réussite. Mossadeck Bally est le fondateur de la chaîne hôtelière Azalaï qui est présente aujourd’hui au Mali, en Guinée, au Burkina, au Bénin et bientôt dans d’autres pays de l’Afrique de l’ouest.
Azalaï fait partie des rares chaines hôtelières 100% africaines installées sur le continent. Parti du sentiment d’insatisfaction généralement constaté chez ses partenaires d’affaire en déplacement à Bamako, M. Mossadeck Bally a décidé d’élever le niveau en répondant aux normes en vigueur en matière d’hôtellerie. La plupart de ses hôtels sont de 4 ou 5 étoiles.

L’aventure de l’homme d’affaire dans le monde de l’hôtellerie a débuté en 1993 par le rachat du Grand Hôtel de Bamako mis en vente par le gouvernement malien. Pour réaliser cette affaire, Bally qui ne disposait que d’une dizaine de millions pour le projet, a dû bénéficier de la confiance de sa banque qui a accepté de lui prêter la somme d’un milliard de F CFA. Il rénove l’hôtel acheté qui répond désormais aux attentes de la clientèle. Face au succès rencontré par cette première tentative, Bally se lance dans la construction d’un second hôtel à Bamako.

« Pour le public que nous visons, il est important d’être très bien situés. C’est pour cette raison que nous avons depuis racheté plusieurs établissements afin de les transformer », déclarait-t-il. Mossadeck Bally a également rénové l’Indépendance à Ouagadougou et l’hôtel 24 de Setembro en Guinée-Bissau. Son ambition est de s’implanter durablement dans toute l’Afrique de l’ouest.

«Notre but, c’est d’être présents dans les huit pays de l’UEMOA, puis de nous étendre au Ghana, en Mauritanie et évidemment au Nigeria», explique-t-il. Détenant avec sa famille la majorité des parts de la chaîne, Bally a néanmoins accepté la participation du fonds Cauris puis celle de la Société financière internationale, une filiale de la Banque mondiale.

En 2012, les activités de la chaine hôtelière ont régressé à cause de la crise qu’a connue le Mali. Cette situation avait obligé Mossadeck Bally à fermer deux de ses hôtels à Bamako pendant 6 mois. Aujourd’hui, il regarde l’avenir avec optimisme.

Source: http://news.abamako.com/h/123755.html

Leave a Reply

Lost your password?

User registration is disabled for now. Contact site administrator.

AZALAÏ

RECEVEZ NOS OFFRES SPÉCIALES